Gaetan Deutschler, un commerçant au grand coeur.



Dans le cadre de notre initiative de soutien envers les métiers touchés par la COVID_19, - Faisons entendre votre voix- nous avons rencontré Gaétan Victor Deutschler, un commerçant qui fait preuve d’une solidarité exemplaire.


Gaétan Victor Deutschler est gérant des parapharmacies Victor’s dont l'une se trouve à Nevers et l’autre à Bourges. Jugées ‘’commerce essentiel’’, il a pu ouvrir ses boutiques durant le deuxième confinement, chose qu’il n’avait pas pu faire en mars dernier « les textes autorisant les ouvertures étaient ambigus. J’avais donc décidé de rester fermé ». Une situation qu’il avait très mal vécue, « moralement, ça a été très compliqué. Pour ce reconfinement, je me suis dit, une fois pas deux ! ».


Si Gaétan a pu resté ouvert, il ne s’est pas contenté de vendre uniquement ses produits. Dès l’annonce du gouvernement, ce commerçant n’a pas hésité à partager son espace de travail neversois avec ses collègues contraints, eux, de fermer boutique. « On a la chance d’avoir de l’espace, pourquoi pas proposer aux autres commerçants d’en profiter ? ». Au milieu des produits parapharmaceutiques que propose Gaetan Deutschler, on pouvait donc retrouver des jouets en bois, des vêtements, de la lingerie, des fleurs séchées… Un beau mélange qui mettait du baume au cœur, « je suis surpris car je pensais que les gens allaient passer à côté s’en y prêter attention et, finalement, ça a pris énormément d’ampleur ». Ces sortes de vitrines gratuites ont permises aux autres commerçants de vendre plusieurs de leurs produits qui leurs seraient restés sur les bras « tout le monde a répondu présent quand j’ai lancé cette initiative ».


Gaétan Deutschler s’est également proposé en tant que relais colis. « J’ai vécu de nombreux problèmes de réception de colis durant le premier confinement. Tous les colis repartaient, puisqu'il n'y avait personne sur place. Je ne voulais pas reproduire la même erreur et j’en ai fait profiter les autres commerçants » avant de ponctuer d’un sourire généreux « quitte à être là, au moins ça nous occupe ! ». Il remarque tout de même que les clients ont eu du mal à prendre le pli du click and collect, « les gens adorent flâner, prendre le temps, donc c’était moins évident… mais il y a eu tout de même de très bons retours ! ».


Croyez-vous que Gaétan se soit arrêté là ? Pensez-vous ! A l’approche des fêtes de fin d’année, ce jeune entrepreneur a créé un autocollant solidaire qui remplace le « plaisir d’offrir » sur les paquets cadeaux par « le petit nœud vert qui sauve un commerce ». Collé sur les cadeaux achetés dans les boutiques neversoises, ce nœud vert -emblème de la ville- rappelle combien il est important de soutenir le commerce de proximité, cher à Gaétan. « Imaginez au pied de votre sapin des paquets qui proviennent de commerçants indépendants… Après une année compliquée vous leur apportez votre soutien pour la survie de votre centre ville, l’emploi d’un membre de votre famille ou d'un ami, un lieu qui accueille votre enfant en stage… ». Cette opération a séduit l’ensemble des commerçants de la ville tout comme les clients, ravis de voir que leurs achats servent de soutien à ceux qui font vivre leur ville.


La générosité de Gaétan Deutschler épate, d’autant qu’il s’est efforcé de rester ouvert, à perte. « J’ai eu cette chance d’ouvrir, qui m'a coûté, mais je voulais montrer aussi que les autres commerçants étaient là, eux aussi. » Cette ouverture lui a fait perdre toutes les aides auxquelles il aurait pu bénéficier et voit son chiffre d’affaire « divisé par dix » en cette fin d’année 2020. Étant installé à Nevers, la boutique située à Bourges, elle, n’a pu ouvrir que deux jours par semaine « le chiffre a été catastrophique, même pas de quoi payer l’électricité ». Ses deux plus grosses périodes de vente ont donc été anéanties par les deux confinements, « en mars, avril et mai, je fais normalement la moitié de mon chiffre d’affaires, avec les vacances d’été qui arrivent et les ventes de crèmes solaires par exemple. Puis, la période de novembre et de décembre, avec les cadeaux de noël. J’ai perdu mes meilleurs moments de vente ». Même s’il se réjouit de la réouverture de l’ensemble des commerces, il espère que les clients joueront le jeu et qu’ils n’oublieront pas les innombrables efforts réalisés par leurs commerçants en temps de confinement.


A vous de jouer, soutenez vos commerçants !



PARAPHARMACIE TANGUY BY VICTOR'S

Gaëtan Victor Deutschler

70, rue François Mitterrand - 58000 Nevers Tél. : 03 86 59 07 83

Centre Avaricum-8 av Peterborough -18000 Bourges Tél : 02 48 26 34 74

Email : deutschler@plus-sante.fr